Abonnez-vous à notre newsletter et profitez une remise de 10% sur votre première commande.

Marion Lartigue : Notre maquilleuse (et couteau suisse) adorée.

Marion Lartigue : Notre maquilleuse (et couteau suisse) adorée.
En dressant cette série de portraits, nous nous rendons compte que chacune de ces rencontres possède une saveur particulière...
Marion, par exemple, n'était pas prévue dans l'équipe.
Mais le destin en a décidé autrement et nous, on lui fait confiance au destin. Avec raison...
 
Nous avions notre équipe au complet et à une semaine du shooting, notre maquilleuse se désiste. Nous avons lancé un SOS sur Instagram qui fut largement relayé. Au bout de 2 jours, après quelques contacts non concluants, nous sommes approchées par Marion qui a vu passé notre annonce sur le compte de notre (ex)maquilleuse... 
Nos valeurs raisonnent, notre démarche la touche, l'envie de travailler ensemble est spontanée. C'est un bon départ. Mais le meilleur restait à venir et nous ne le
savions pas encore... 
 
Nous avons découvert une personnalité incroyable et avons, très rapidement, eu une affection toute particulière pour Marion. Une personne entière, investie, talentueuse, drôle et fidèle. C'est un bonheur de l'avoir parmi nous, tantôt avec ses pinceaux, tantôt derrière l'objectif... 
Bref, merci le destin quoi !
Une phrase pour te présenter : 
Je suis une maquilleuse amoureuse de l’art, des animaux et du vintage.
 
Peux-tu nous décrire ton parcours et où il t'a menée aujourd'hui ?
Après un bac littéraire, j’ai quitté la province pour Paris où j’ai rejoint une école de maquillage. En février 2019 j’ai lancé mon auto-entreprise et aujourd’hui je vis entièrement du maquillage.
 
 Enfant, tu voulais être/faire...
 Vétérinaire.
 
 Qu’est-ce qui t'inspire ?
 A peu près tout et n’importe quoi mais surtout mes émotions et mes rêves.
 
 Quel est ton rapport au vêtement, à la Mode ?
 Selon moi, les vêtements que l’on porte sont une manière de dire qui on est avant même de prononcer un mot. C’est donc une chose avec laquelle j’aime jouer en fonction de mon humeur. C’est aussi un bon moyen de casser les codes. Quant au monde de la mode, honnêtement je déteste le schéma actuel de fast fashion qui est extrêmement polluant. J’achète quasiment tout ce que je possède en seconde main.
 
Qu’est-ce qui t’a donné envie de collaborer avec Ihmé ?
J’ai déjà travaillé avec Ihmé en tant que maquilleuse et j’ai adoré les Pauline. En tant qu’auto-entrepreneur j’ai envie de soutenir ceux qui osent. Lors du premier shooting j’ai eu l’occasion de découvrir les jolies pièces qui sont confectionnées dans le respect des humains, des animaux et de la planète. C’est le genre de marque avec une jolie éthique pour laquelle je suis fière de prêter mon image.
 
 Ihmé en 3 mots : 
 Nature
Partage
Passion
 
Message précédent Poste suivant

Laisser un commentaire